Thérapie analytique

La psychothérapie analytique vise à faire disparaitre le vécu d’une souffrance ou d’un problème insistant qui rend le quotidien difficile à gérer, sur le plan relationnel, affectif, émotionnel ou professionnel. Elle est considérée comme un outil de développement personnel.

La plupart de nos problèmes d’adulte ont pour origine des conflits non-résolus de l’enfance. La psychothérapie analytique, plus ancrée dans la réalité qu’une psychanalyse, accorde une importance primordiale à l’empathie et à une écoute active. Le travail de guérison passe aussi par la libération des émotions réprimées du passé.
Insufflant des outils pour mieux gérer sa vie au quotidien, elle permet au patient de (re)devenir autonome et de lui permettre de vivre mieux.

En pratique…

Les entretiens se déroulent en face à face. Mon écoute est active et plus directe que dans la cure psychanalytique.Je souhaite rejoindre le patient au plus près de ce qu’il vit, de ce qu’il ressent sur le plan émotionnel.

Mon travail consiste également à identifier les schémas de répétitions auxquels le patient est confronté pour l’aider à « faire et être autrement » lorsqu’il sera de nouveau confronté à une problématique similaire.

La durée d’une psychothérapie est variable. Elle dépend évidemment de la demande du patient, de l’ampleur de sa souffrance et de son degré d’autonomie. En règle générale, la psychothérapie analytique se pratique à raison d’un séance par semaine.